Paul


Depuis 60 ans, Paul, un extraterrestre, vit sur terre et collabore avec le gouvernement américain. Il se cache à l’abri des regards dans une base militaire ultra secrète… Paul est à l’origine de tout ce qu’on a pu imaginer sur les extraterrestres, du merchandising aux scénarios de Rencontres du troisième type , E.T. ou encore X Files. Hélas pour lui, maintenant que le gouvernement américain lui a soutiré toutes les informations intéressantes sur la vie extraterrestre, il décide de se débarrasser de lui. Paul réussit alors à s’échapper et tombe nez à nez avec deux adolescents attardés fans de science-fiction qui sillonnent les États-Unis en camping car. Paul les convainc de l’emmener avec eux et de l’aider à quitter la terre. La tâche s’avère d’autant plus difficile pour nos deux « héros du dimanche » qu’ils sont poursuivis par un flic implacable assisté de deux pieds nickelés du FBI…

Soyons clair, Paul n’est pas le grand film qui va changer vos vie et vous faire réfléchir sur la vie, la mort et la culture des batavias.
Paul se contentera de vous faire passer un bon moment, et c’est déjà beaucoup. Cette comédie de science-fiction hilarante nous ballade dans une bonne partie de l’Amérique profonde, en usant et abusant des codes du genre et de ceux de la culture geek décidément très à la mode.
Je suis d’ailleurs à peu prés sur de ne pas avoir saisie la moitié des références tant les scénaristes se sont amusés à en parsemer leur film. Le fan que je suis a adoré bien sur, mais ces éléments restent périphérique à l’intrigue et n’en gène aucunement la compréhension globale.
Le petit extra terrestre est particulièrement attachant avec son coté lourdaud mal dégrossis, qui cache bien sur un grand cœur tendre. Simon Peg et Nick Frost tiennent le film sur leurs épaules dans leur rôle de ratés sympathiques. Difficile d’ailleurs de ne pas se reconnaitre dans ces archétypes de geeks adolescent, rêveur, écrivaillions, plongé bien malgré eux dans un voyage initiatique d’ou ils ressortiront comme de juste grandit.
Tout ca n’est pas bien original, mais suffit à faire comme je le disais passer un très bon moment. Petite mention spéciales pour quelques virulent moments ouvertement anti religieux. Je ne suis pas sur que tout le monde apprécie, mais je vois mal un créationniste aller voir ce film de toute façon.
Pour les autres, je ne serai trop vous encourager à prendre deux heures pour le regarder. Si vous n’en sortez pas plus intelligent, au moins, vous aurez le sourire.

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>